mercredi 9 janvier 2013

Poussez la porte de l'atelier ...

Maintenant l'effervescence de Noël passée, je me replonge enfin dans la création et la préparation de futurs modèles.

Et pour fêter ça, que diriez-vous d'une petite invitation insolite ? Non pas à toutes débarquer chez moi (je suis relativement accueillante, mais avec certaines limites, et puis je ne suis pas sûre que mon atelier en vaille le voyage ...!), mais plutôt à découvrir toutes les étapes pas-à-pas de la conception d'un patron, depuis la petite idée qui germe sur le papier jusqu'à la sortie de chez l'imprimeur.

Pourquoi ?

- parce que je considère depuis le début ce blog comme une sorte de journal créatif, permettant de partager avec vous l'avancée de mon travail au jour le jour, et de rendre plus concret tout ce qui se cache derrière la parution d'un patron. Mais je sais que tout cela reste souvent sibyllin pour ceux qui ne voient que la partie émergée de l'iceberg.

- parce que vous êtes nombreuses à manifester votre enthousiasme et parfois aussi votre impatience, même si toujours très gentiment (!), lorsque je laisse poindre des esquisses de mon travail, ici ou plus souvent sur Facebook, sans toujours réaliser (et c'est normal) à quel point il faut des heures et des heures de travail avant d'atteindre le but tant attendu.

- enfin aussi (je l'avoue) parce que j'aimerais tout en douceur tordre le cou à certaines fausses idées qui se développent à la faveur d'internet et de tous ces blogs reflets de nombreux talents ainsi exposés au grand jour.
La polémique ressurgit régulièrement ici ou là sur ce que recouvre le travail de stylisme et de modélisme ; elle a malheureusement souvent la fâcheuse tendance à s'envenimer très vite en montant les uns contre les autres, ce qui ne résout rien.
Or, comme toutes celles qui sont passées de couturière à créatrice de patrons, je sais la vraie différence entre la création d'un modèle à part entière et l'adaptation d'un patron existant grâce à son expérience en couture et son inventivité. Et je suis toujours surprise quand certaines couturières (bien que très talentueuses, là n'est pas la question) confondent les deux et s'approprient bien vite un patron auquel elles ont rajouté un col ou modifié les manches.
A mon humble avis, la présentation de notre travail au fil des jours vaut bien mieux que toute polémique hâtivement lancée au détour d'un commentaire.

Pour toutes ces raisons donc, je vous invite pour quelques jours à pousser la porte de l'atelier et voir ce qui s'y trame en ce moment ...

Vous me suivez ?
Alors pour vous mettre l'eau à la bouche, avant d'entrer dans le vif du sujet, voici, griffonné sur mon petit carnet (et je vous préviens, le dessin n'est pas la première de mes qualité, loin de là ... ; cela me permet juste de mettre à plat les détails des modèles qui me trottent dans la tête) l'objet de mon prochain délit.

2 robes que j'imagine dans de beaux lainages bien doux et bien chauds !

Comme toujours pour chacun de mes patrons, je prévois 2 versions très différentes (avec une donnée technique commune : ici, la forme trapèze) à mixer selon les envies de chacune.

Au programme : patronnage / toile / modifications du patron / prototype / dessin du patron dans chacune des tailles / conception de la planche multi-tailles / conception de la fiche de montage / envoi chez l'imprimeur / conditionnement des patrons / envoi des commandes !

On commence demain avec le patronnage de la première version !
---------------------------------------------

Pour accéder directement aux différents épisodes du feuilleton "Naissance d'un patron" :
1er épisode : "Patronnage - 1ère étape"
2e épisode : "Du papier au tissu"
3e épisode : "Jamais 1 sans 2 !"
4e épisode : "Pour les beaux yeux d'une martingale"
5e épisode : "Indigestion de papier"
6e épisode : "Derrière l'écran"

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Oh j'adore cette idée : je suis impatiente de découvrir la suite ! Merci pour ce partage :-)

    K@rine

    RépondreSupprimer
  2. Merci Amélie, pour ce beau partage. Ces esquisses me mettent l'eau à la bouche en bonne addicte de la couture et des patrons Gasparinois!!

    RépondreSupprimer
  3. Oh merci de partager tout ce travail avec nous, tes esquisses me donnent également très envie de voir la suite, bon courage, bon travail!
    Johanna

    RépondreSupprimer
  4. Génial, je vais suivre tout cela avec plaisir !!! Vivement demain !

    RépondreSupprimer
  5. Superbe idée....Les profanes que nous sommes (du moins pour la plupart) vont enfin savoir ce qui se cache derrière les petites pochettes que nous recevons ! Merci de partager les coulisses avec nous !

    RépondreSupprimer
  6. ouah!! Ca me botte!je rêêêve de voir comment tout ça se fait, j'en suis tellement incapable!

    RépondreSupprimer
  7. quelle bonne idée !
    merci de ce partage, ça m'intéresse beaucoup !

    RépondreSupprimer
  8. Merci, j'ai hâte de découvrir tout ça !

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie idée de partager le "dessous des planches" :)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis ravie de pouvoir voir les coulisses de ton travail cela me rappellera mes souvenirs de CAP avec la toile et toute la mise au point...
    C'est bien aussi de revenir sur toute cette polémique !!! c'est dingue l’ampleur que ça peut prendre !!! je ne comprend pas pourquoi perdre son temps à mettre de commentaires désobligeants .. on oblige personne à lire ou à acheter quoi que ce soit.. si on veut chercher la petite bête partout, on peut trouver des similitudes partout, ayant toujours travaillé dans le textile je connais bien, les marques de luxe s'inspirent les créateurs haute couture, les marques moyennes gammes s'inspirent des marques de luxe, les distributeurs s'inspirent des autres marques etc... moi même en temps que chef de produit je partais dans les toutes les capitals pour faire du "shopping" c'est à dire acheter des modèles à copier, ça se fait dans toutes les marques de vêtement!!!! alors laissont les créatrices de patrons pour de bon tranquille, chacun achète ce qu'il veut et en plus on achète pas que une forme générale on achète le temps passé, les explications, les détails etc... alors à moins que celle qui critiquent se plaignent dans chaque magasin où elles vont en dénonçant la copie qu'elle repère, arrêtons ...
    bref internet nous apportait une bouffée de petits plaisirs qui nous coupait de ce quotidien parfois si sournois c'est pas pour le retrouver, ici sur nos blogs!!!
    a bientôt
    la ruche de lorine

    RépondreSupprimer

Si vous avez un blog, remplissez vos coordonnées dans "Nom/URL" ; sinon, dans "Anonyme" (en signant si vous voulez tout de même que je vous identifie !). Si vous souhaitez une réponse précise de ma part, utilisez "contacter Gasparine" (dans la colonne de droite).